Banniere houlle 2016

Commémoration du 17 mai 2015

Voir les photos de la commémoration du 17 mai 2015

http://www.mairiedehoulle.fr/album/evenements-de-la-commune/cat-2015/commemoration-110eme-ri/

En souvenir de ceux qui se sont battus pour la liberté

Comme chaque année la municipalité, les anciens combattants et les anciens du 110ème Régiment d’infanterie sont venus se recueillir face à la stèle dressée à la mémoire du lieutenant Lebrun et de ses hommes assassinés  le 26 mai 1940 par les SS. Cet épisode effroyable de la seconde guerre mondiale est relaté depuis plusieurs années sur un panneau rue de Vincq à Houlle.

Ce dimanche 17 mai, élus, personnalités, officiers et militaires, anciens combattants, Houllois, ont rendu un hommage solennel aux vainqueurs de la seconde guerre mondiale mais aussi et surtout aux onze victimes de cette tragédie sans pareil.

« Ce rassemblement est d’abord l’occasion de rendre hommage aux anciens combattants, de témoigner notre reconnaissance éternelle à tous ces hommes et ces femmes venus d’horizon et de pays différents, morts pour la France, au nom de la liberté, de notre liberté », clame Roger Dusautoir, Maire, qui précise que dans la liesse d’une vie redevenue possible, les joies et les pleurs se sont indistinctement mélangés. « Notre mémoire populaire porte le deuil de 52 millions de victimes, de pères, de mères, de frères, de sœurs, d’enfants victimes de la pensée fasciste »

Perpétuer la mémoire

C’est toujours avec beaucoup d’émotion que Bernard Deseure, Président de l’amicale des anciens du 110ème effectue avec ses collègues ce pèlerinage à Houlle tous les ans afin de rendre hommage à ces militaires du 110ème Régiment d’Infanterie disparus dans des circonstances tragiques le 26 mai 1940.

« Le monument érigé par la commune en 1947 perpétue leurs mémoires et leurs sacrifices et je remercie la municipalité pour l’organisation de cette cérémonie et l’entretien et la propreté de ce monument »

La chorale « Le chœur de la Houlle » a alors entonné « la marseillaise » et « le chant des partisans ». La société des colombophiles « Le messager de Houlle » a clôturé la commémoration par leur traditionnel  lâcher de pigeons.

Les militaires massacrés et fusillés

11 militaires ont été massacrés et fusillés dans la cour de la briqueterie de Paul Antoine à Vincq. Ilos étaient tous jeunes et l’aîné avait 26 ans.

Le lieutenant Georges Lebrun de Willeman (25 ans)
Le sergent Albert Depoers de Spycker (25 ans)
Le caporal-chef Gaston Leleu de Calais (25 ans)
Les soldats Alferia Pierre de Divion (24 ans)
Alphonse Degeiter de Roubaix (24 ans)
Léon Devraenne de Calais (26 ans)
Maurice Lainé de Bully-les-Mines (26 ans)
Michel Lefebvre d’Ardres (25 ans)
Maurice Roussel de Conchil-le-temple (24 ans)
Louis Sebert de Lens (26 ans)
François Tison de Bruay-en-Artois (26 ans)